Pourquoi les plantes soignent-elles ?

Les dérives de l’industrie du médicament
23 décembre 2018
La Fièvre et les chaussettes
28 janvier 2019

Beaucoup d’entre nous considère les plantes comme des organismes immobiles, passifs et même fragiles. En réalité, les plantes sont des êtres vivants qui subissent au cours de leur vie une multitude d’attaques par des éléments étrangers et par l’environnement qui les entoure.

Fermez les yeux et imaginez-vous 5 minutes à la place d’une plante.

Les racines bien fixées à la terre, vous devez être capable de résister aux aléas de votre environnement : les rayons UV provenant du soleil, des températures extrêmement basses ou extrêmement élevées, des microbes, des champignons, des parasites, des virus, la pollution, des gens qui vous piétinent et des troupeaux qui vous broutent… 

Comment faire pour vous protéger ? Impossible d’aller à la pharmacie puisque vous êtes une plante, encore moins vous préparer des infusions avec des plantes voisines,

La seule solution c’est de fabriquer vos propres médicaments. 


Les plantes possèdent en effet un « système immunitaire », différent du nôtre et de celui des animaux mais elles sont capables de détecter les éléments infectieux et d’induire différents moyens de défense. 

En plus de leur résistance passive (épine, paroi externe,…), elles sont capables de produire des substances chimiques et des protéines de défense dès qu’elles sont en contact avec un élément infectieux.

Rien d’étonnant alors quand on sait que quasiment tous les fruits et légumes, plantes, aromates et épices de la planète sont dotés de vertus thérapeutiques, exploités depuis des milliers d’années par différents peuples.

En voici trois exemples :



Le basilic (l'hbaq) :

Connu pour ses propriétés antiseptique (désinfectant), antispasmodique (contre les spasmes musculaires), anti-inflammatoire et antiviral il peut par exemple être utilisé pour soulager un mal de gorge ou des douleurs au niveau des amygdales : faire infuser du basilic dans du lait, boire bien chaud le soir et le matin au réveil

Le clou de girofle (qranfel) :

Antiseptique, antiviral, antibactérien, antifongique (contre les champignons) et anesthésiant. Très efficace pour soulager une rage de dent en application directe.

L’ail (Thouma) :

Depuis toujours considéré comme un « aliment médecin » ses actions essentielles sont bactériostatique (empêche la progression de nombreux microbes), fongicide (contre les champignons), cardiovasculaire (fait baisser la tension en cas d’hypertension) et antiseptique. Pour empêcher la progression d’un bouton de fièvre, frotter un peu d’ail sur la zone concernée, le seul inconvénient c’est de faire fuir son entourage.



j'espère que cette article vous aura convaincu que les plantes sont des warriors, des resistantes, des battantes, qu'elles sont capables d'affronter leurs pires ennemis sans bouger d'un centimètre et que ce sont pour ces propriétés qu'elles sont utilisées dans les remèdes naturels depuis des milliers d'années.

Les informations et conseils partagés sur le site Remèdes de Jadda ne se substituent pas à une consultation ou un diagnostic médicale, seuls les professionnels de santé sont habilités à évaluer votre état de santé.
Sara
Sara
Moi c'est Sara, je partage des remèdes et conseils pour prendre soin de sa santé autrement, naturellement et en douceur tout en adoptant de bonnes habitudes pour la préserver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :