L’importance de Réconforter un Malade

La Mer, un Anti-Stress Naturel
6 juin 2019
La Sieste et ses Nombreux Bienfaits
15 juin 2019

Dans ce nouvel article, je voulais aborder avec vous un sujet important, parfois peu ou mal mis en pratique. Au cours de votre vie, il vous arrivera de rendre visite à une personne malade, qu’elle fasse partie de vos proches ou une simple connaissance. Lors de cette visite, il est primordial d’apporter votre soutien et de réconforter au mieux la personne qui traverse cette épreuve difficile.

Voici quelques points importants à retenir :

  • L’importance de visiter les malades

La maladie est une des épreuves les plus dures à vivre. La plupart du temps, peu importe que la maladie soit grave ou non, le malade ressentira une baisse de moral. La douleur est autant physique que psychologique. Il devra s’armer de beaucoup de patience.

C’est là que la visite aux personnes malades prend toute son importance. En effet, en recevant des visiteurs, cela brise la routine d’une personne qui vit constamment avec sa maladie. L’arrivée de nouveaux visiteurs va apporter de la joie, de la bonne humeur, de la nouveauté et va permettre à la personne malade de se changer les idées quelques instants.

De plus, le malade va se sentir important aux yeux de ses visiteurs. Il va sentir qu’il est aimé, et cela joue beaucoup sur le moral. Un soutien des proches favorise une meilleure guérison. Les liens familiaux ou amicaux se resserrent en ces temps difficiles, et le malade a l’esprit reposé en sachant qu’il est bien entouré.

Si vous êtes de confession musulmane, sachez que la visite des malades est une notion très importante en Islam. Cela constitue une bonne action, et aide la personne malade à traverser son épreuve dans de meilleures conditions.

  • Préparer sa visite

A chacun sa sensibilité quant à la maladie de l’autre. Certaines personnes sont assez à l’aise face à la maladie et rendent leur visite agréable aux malades. Cependant, d’autres ne supportent pas de voir leurs proches malades, rendant la visite très difficile pour eux. Cela instaure un climat de gêne peu propice au réconfort du malade. Si vous êtes dans ce cas-là, n’hésitez pas à lui rendre visite en étant accompagné.e afin de ne pas créer une situation embarrassante pour vous ainsi que pour la personne qui souffre de la maladie. Essayez de prendre sur vous et de faire un effort tout en ayant l’intention de lui apporter votre soutien à votre façon.

Dans tous les cas, convenez avec la personne malade d’un jour et d’une heure afin de lui rendre visite. Non aux visites surprises ! En effet, la personne pourra être absente ou occupée avec des soins qui lui sont nécessaires. Après cela, il est conseillé de ne pas venir chez la personne malade ou lui rendre visite à l’hôpital les mains vides. Cela fait partie du bon comportement que d’apporter un petit cadeau selon les envies de la personne si vous les connaissez, ou tout simplement comme petite attention. Les cadeaux apportés aux malades diffèrent d’un pays et d’une culture à l’autre. Par exemple au Maroc, il est d’usage d’apporter des produits laitiers aux personnes malades comme du lait ou des yaourts. Certains disent que le blanc du laitage est signe de pureté, d’autres affirment que ce sont les rares aliments que pourra consommer une personne malade.

  • Le comportement à adopter lors de la visite

Même si vous supportez mal de voir vos proches souffrirent d’une maladie, il est primordial d’arriver en apportant de la bonne humeur. Pas d’excès non plus, un sourire et un geste tendre suffisent. Certaines gestuelles sont plus réconfortantes et rassurantes que des paroles.

Essayez au maximum de prendre sur vous et de ne pas laisser paraître votre tristesse face à la situation car c’est la dernière chose dont une personne malade a besoin. Vous êtes là pour lui changer les idées et pour lui apporter votre soutien. Chacun le fera à sa manière, mais partir d’un sourire est un très bon début.

Face à la maladie, il y a deux types de personnes. Premièrement, la personne qui ne supporte pas de parler de sa maladie à longueur de journée. Dans ce cas-là, les questions sur sa santé devront être brèves afin de ne pas l’insupporter. Posez-lui quelques questions générales afin de ne pas trop rentrer dans les détails et la vexer. Cette personne attend plutôt que vous lui parliez d’autres choses, que vous lui apportiez des (bonnes) nouvelles de l’extérieur et que vous lui changiez les idées. Si la personne est en capacité, cela peut être une bonne idée de lui apporter un jeu de société ou un livre à lui lire. C’est de cette façon que vous lui apporterez votre soutien.

Deuxièmement, la personne qui a besoin de parler de sa maladie. C’est sa façon à elle de se décharger du poids qui pèse sur ses épaules. Elle a besoin d’une oreille attentive et de conseils avisés et réconfortants de la part de la personne qui vient lui rendre visite. Il faudra alors patienter et savoir écouter le malade. Dans ce cas, le réconfort va se traduire par l’écoute et la réponse appropriée à sa douleur. N’hésitez pas à lui donner des conseils, à la tourner vers des spécialistes et pourquoi pas lui proposer un massage si une zone de son corps lui fait mal. Cela pourra paraître lourd de ne parler que de sa maladie mais c’est ce dont elle a besoin et vous êtes là pour lui apporter votre soutien.

Après avoir réconforté le malade selon son besoin, ne vous attardez pas trop afin de ne pas le fatiguer. N’hésitez pas à prendre régulièrement de ses nouvelles et de le visiter autant de fois que possible.

Prenez soin de vous



Les informations et conseils partagés sur le site Remèdes de Jadda ne se substituent pas à une consultation ou un diagnostic médical, seuls les professionnels de santé sont habilités à évaluer votre état de santé.

Sara
Sara
Moi c'est Sara, je partage des remèdes et conseils pour prendre soin de sa santé autrement, naturellement et en douceur tout en adoptant de bonnes habitudes pour la préserver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :