Le Jeûne Hydrique : Comment et Pourquoi ?

Les 5 avantages du mois de Ramadan
25 avril 2019
La Méditation: Paix, Sérénité, Repos et Bien-Être
3 mai 2019

I

السلام عليكم

Hello la Familia !

Dans l’article précédent, nous avons vu ensemble les bienfaits du jeûne du mois de Ramadan. Aujourd’hui, je reste dans la thématique en vous présentant une autre forme de jeûne assez répandue : le jeûne hydrique.

C’est une excellente alternative pour les personnes exemptées du jeûne de Ramadan pour des raisons valables religieusement comme l’incapacité, le voyage ou la maladie.  

Qu’est-ce que le jeûne hydrique ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une période plus ou moins longue où une personne ne consomme plus d’aliments mais uniquement de la boisson. Certains ne boivent que de l’eau, d’autres s’autorisent à boire des bouillons de légumes, des tisanes ou encore des jus de fruits et légumes.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, si vous souhaitez pratiquer le jeûne hydrique, je vous conseille fortement de demander conseil à votre médecin afin d’obtenir un suivi durant toute la période de jeûne. Cette pratique peut être perçue comme un « choc » pour votre organisme qui n’y est pas habitué. Un encadrement médical est nécessaire.

Quels sont les bienfaits du jeûne hydrique ?

Comme le jeûne dit « sec » du mois de Ramadan, le jeûne hydrique possède de nombreux bienfaits.

  • Votre corps se repose

Notre (grande) consommation de nourriture demande beaucoup d’efforts à notre corps : la digestion demande de l’énergie. C’est un travail long et fastidieux. Le jeûne est une période où votre organisme ralenti la cadence et s’accorde du repos.

  • Evacuation des toxines

Comme évoqué précédemment, le système digestif est au repos. Votre corps pourra consacrer toute son énergie à « s’auto-nettoyer ». L’estomac sera purifié et éliminera plus facilement toutes les toxines accumulées.

  • En prévention de certaines maladies cardio-vasculaires et gastro-intestinales

Le jeûne hydrique permet au corps de se régénérer et de renforcer son système immunitaire. Il agit en prévention de certaines maladies comme l’hypertension, le cholestérol ou encore les problèmes de digestion.

  • Libérer son temps

En vérité, nous passons énormément de temps à réfléchir à la nourriture, à faire les courses, à cuisiner puis à manger. Le jeûne hydrique vous permet de libérer une grande partie de votre journée afin vous recentrer sur l’essentiel. Ce temps précieux est idéal pour travailler sur vos projets personnels, professionnels et spirituels.

Comment s’y préparer ?

Le jeûne hydrique, comme tout autre type de jeûne, nécessite une préparation et des étapes à suivre.

  • Se préparer psychologiquement

Arrêter de consommer de la nourriture n’est pas un état habituel pour notre organisme. Il faut donc se mettre dans de bonnes conditions et donner le signal à notre cerveau qu’un changement va intervenir dans les jours à venir. Cela amortira le choc et vous serez plus à même de supporter les désagréments du jeûne hydrique.

  • Se préparer physiquement

Il est hors de question de commencer le jeûne hydrique du jour au lendemain. Pour éviter de faire subir à votre corps un vrai traumatisme, je vous conseille de vous y préparer quelques jours avant de commencer votre jeûne. Vous devez petit à petit réduire vos proportions de nourriture, notamment réduire toutes les sources de sucres qui déclenchent en nous un effet de dépendance. Votre corps sera donc habitué et mieux préparer à votre jeûne hydrique.

  • Le jeûne hydrique en lui-même

Chacun est différent, et chaque organisme réagit de sa propre manière. Il faut avant tout apprendre à écouter votre corps et ne pas dépasser vos limites. Durant les premiers jours, certains désagréments peuvent faire leur apparition comme la migraine, la fatigue ou encore l’irritabilité.

Pour une première fois, trois à quatre jours sont suffisants. Uniquement ceux qui y sont habitués peuvent se permettre de pratiquer le jeûne hydrique jusqu’à trente voire quarante cinq jours.

  • La reprise d’une alimentation

C’est là que tous les résultats de votre jeûne hydrique se jouent. Il est déconseillé de reprendre du jour au lendemain une alimentation riche, votre corps subira cela comme un choc. Tous vos efforts n’auront servis à rien !

Après  le jeûne hydrique, je vous conseille de reprendre petit à petit une alimentation équilibrée. Vous pouvez commencer par des soupes, des jus de fruits et légumes, des petites salades ou quelque chose de léger et de facile à digérer. Après quelques jours, vous pouvez reprendre doucement une alimentation plus « riche » tout en faisant très attention à ne pas brusquer votre corps.

Le suivi médical est de rigueur lors de cette étape afin d’éviter tout désagrément !

Prenez soin de vous !



" Les informations et conseils partagés sur le site Remèdes de Jadda ne se substituent pas à une consultation ou un diagnostic médical, seuls les professionnels de santé sont habilités à évaluer votre état de santé."

Sara
Sara
Moi c'est Sara, je partage des remèdes et conseils pour prendre soin de sa santé autrement, naturellement et en douceur tout en adoptant de bonnes habitudes pour la préserver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :